Jour 15 depuis cette chambre 105

Jour 15/ Mardi 14 avril 2020. 23h42. Il y a un truc que je trouve vraiment super sur Twitter, c’est ce qu’on appelle les Trigger Warning aka l’acronyme TW. En gros, il s’agit de prévenir la personne qui s’apprête à lire ton post que son contenu est potentiellement sensible et pourrait heurter la sensibilité deLire la suite « Jour 15 depuis cette chambre 105 »

Jour 14 depuis cette chambre 105

Jour 14/ Lundi 13 avril 2020. 19h55 Tu Aujourd’hui j’ai quitté cette chambre 105. Oui, aujourd’hui. Quinze jours à peine après y avoir mis les pieds. Pas mal nan ? Ça va beaucoup mieux, nan ? Bah nan. Parce que si j’ai quitté la chambre 105 c’est juste parce que j’ai terminé la période deLire la suite « Jour 14 depuis cette chambre 105 »

Jour 12 depuis cette chambre 105

Jour12/ samedi 11 avril 2020. 22H12. Y a pas longtemps j’ai appris qu’il existait un acronyme pour désigner les hommes qui baisent entre eux : HSH. Les hommes qui ont des relations sexuels avec d’autres hommes. Et bah je trouve ça cool, comme acronyme. Parce que ces hommes-là ont le droit de se définir commeLire la suite « Jour 12 depuis cette chambre 105 »

Jour 11 depuis cette chambre 105

Jour 11/ Vendredi 10 avril 2020. 08h52. Ce matin c’est pas l’autrice de « Baise moi » qui m’a sorti du lit, mais Gontran S. Gontran est auteur, aussi. Dramatique. Un poète qui trace dans ses partitions des histoires futuristes et politiques dans lesquelles l’homme a foutu un tel bordel que des femmes se retrouvent seules avecLire la suite « Jour 11 depuis cette chambre 105 »

Jour 10 depuis cette chambre 105

Jour 10/ Jeudi 09 avril 2020. 18h56 Ce matin il y avait la queue devant l’épicerie de la clinique du Bois-Joli. Avec ce confinement, Marie-Claude, qui s’occupe des admissions, a hérité de la tâche supplémentaire qui consiste à aller faire des courses deux fois par semaine au supermarché du coin qui n’est pas vraiment dansLire la suite « Jour 10 depuis cette chambre 105 »

Jour 9 depuis cette chambre 105

Jour 9/ Mercredi 08 avril 2020. 15h16. Le fugueur est revenu. Du coup mon addicto aussi. « Vous avez encore du temps devant vous pour cette proposition de médiation familiale dont je vous ai parlé hier, sachez-le, Mr Bilou– Je sais bien, vous inquiétez pas. Je compte même prendre un bon bout de temps avantLire la suite « Jour 9 depuis cette chambre 105 »

Jour 8 depuis cette chambre 105

Jour 8/ Mardi 07 avril 2020. 11h36. Attention Whoring. C’est probablement le titre que j’inscrirais sur la page de garde si un jour je devais envoyer à une maison d’édition un manuscrit additionnant tous ces billets que j’écris depuis une semaine. J’imagine la directrice de publication me suggérant peut-être d’enlever quelques redondances et répétitions confinantsLire la suite « Jour 8 depuis cette chambre 105 »

Jour 7 depuis cette chambre 105

Jour 7/ Lundi 06 avril 2020. 21h12. Il y a huit jours, à cette heure-là, j’avais déjà fait mes bagages, la vaisselle, une lessive, passé l’aspirateur, vidé le frigo, sorti les poubelles, envoyé quelques messages à des gens qu’il me fallait prévenir mais pour qui j’avais reculé l’échéance, dont un avec qui je trinquerais parLire la suite « Jour 7 depuis cette chambre 105 »

Jour 6 depuis cette chambre 105

Jour 6/ Dimanche 05 avril 2020. 17h02 Je sors de mon premier groupe de parole. Point de « Bonjour je m’appelle Bilou -Bonjouuuuuuur Bilou » en guise d’introduction. Non non. Pas du tout. Rodolphe, mon psychomotricien bègue, qui, à trois patients dont moi, avait ces deux derniers jours proposé une séance de Qi Qong, nousLire la suite « Jour 6 depuis cette chambre 105 »